28/04/2007

Michael Moore a emmené des ouvriers de "Ground Zero" à Cuba

Mardi 17 avril 2007

(Belga) Le documentariste controversé Michael Moore a emmené des ouvriers qui sont tombés malades après avoir nettoyés le site de "Ground Zero" à Cuba pour prouver que le système d'assistance médicale du pays communiste est supérieur à celui des Etats-Unis.

Moore a passé deux ans à filmer "Sicko", une critique acerbe des compagnies pharmaceutiques américaines et du système médical américain. Selon le New-York Post, le réalisateur oscarisé a invité des ouvriers responsables du nettoyage du site de "Ground Zero" à l'accompagner à Cuba pour recevoir des soins médicaux. Sa démarche veut prouver que des personnes considérées comme des héros sont obligées de partir dans un pays communiste pour recevoir des soins adéquats. Le film "Sicko" sera présenté au prochain festival de Cannes. (MDP)

 

(Proposé par P. C., d'un parti de gauche)

15:36 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Vie sociale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cuba, medecine, heros, reconnaissance, communisme, realite |  Facebook |

21/04/2007

Syndicalisme

Le droit de grève mis à mal !

 

De plus en plus, les critiques fusent parmi nos dirigeants, tant patronaux que gouvernementaux et aussi certains médias, pour dénoncer cette « atteinte au droit du travail » qu’est la grève. C’est inadmissible ! Pourquoi ?

 

On se plaint que le courrier n’est pas distribué lorsque les facteurs sont en grève, les causes peuvent être leurs revendications non suivies par le patron ; (par exemple : « géoroute », planification informatisée de distribution du courrier, fait des ravages ; les bureaux de poste ferment les un après les autres, les cadences deviennent infernales dans les centres de tri ; la poste de proximité a pratiquement disparu). Instaurer un service minimum mettrait la pagaille dans cette entreprise où chaque postier est interactif !

Et si les trains ne roulent plus, par exemple parce que les accompagnateurs font grève, en cause les négociations n’aboutissent pas entre les cheminots et leurs patrons (un exemple : les agressions deviennent de plus en plus fréquentes, deux la semaine dernière, quatre rien que pour le week-end dernier, çà suffit !). Là aussi sont cités les navetteurs pris en otage, les travailleurs et les étudiants. Le service minimum n’assurerait pas assez de matériel roulant pour les navetteurs, ce serait là aussi la pagaille, c’est irréalisable ! Même chose pour les autres sociétés de transport (la STIB, les TEC, DE LIJN,…).

Les hôpitaux sont un cas à part, étant donné que les malades doivent absolument toujours être suivis, est-ce pour autant que le personnel hospitalier ne puisse bénéficier d’aucun droit de protestation ?

Quand aux établissements pénitentiaires, si une grève survient, on effectue le remplacement des gardiens de prison par les forces de l’ordre en « intérim » ; déforçant la sécurité des citoyens ; mais est-ce pour autant que le droit de grève des gardiens doit être remis en question ?

 

En France, Sarkozy préconise l’instauration d’un service minimum pour soi-disant ne pas pénaliser les usagers à ces services ; mais « lorsque le vent souffle en France les volets claquent en Belgique », c’est bien connu ; chez nous certains candidats aux futures élections parlementaires proposent la même chose pour leur programme, André Antoine (CDH) et Willy Borsus sont de ceux-là ; Daniel Bacquelaine (MR) a également travaillé sur un texte en proposition à la chambre depuis 2003.

 

Et pour conclure.

 

Diminuer les effets des grèves, c’est leur ôter un moyen majeur de défense aux travailleurs. Leurs droits et leur liberté s’en trouveraient diminués. Le patronat aurait dès lors toujours la part belle pour imposer ses exigences ; et c’est inadmissible !

La grève est un moyen de pression universellement reconnu, et il n’est pas question d’ôter ce droit au travailleur ! Les partisans du véritable socialisme, tout comme les syndicats, s’opposent à tout service minimum, qui vide le droit de grève de son sens.

 

 

Alex Pozetti

12:24 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Vie sociale | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : syndicat, droits, societe, exploitation, poste, sncb, patronat, greves |  Facebook |

19/04/2007

Marx

marx--mod

Citations de Karl Marx :

"Elle [la philosophie] fait sienne la profession de foi de Prométhée : "Je hais tous les dieux." Cette profession de foi est sa propre devise qu'elle oppose à tous les dieux du Ciel et de la Terre qui ne reconnaissent pas pour divinité suprême la conscience que l'homme a de soi."

(Karl Marx / 1818–1883 / Différence de la philosophie de la nature chez Démocrite et Epicure)

"L'athéisme est une négation de Dieu et par cette négation, il pose l'existence de l'homme."

(Karl Marx / 1818–1883 / Manuscrits de 1844)


"La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple."

(Karl Marx / 1818–1883 / avec Engels, Critique de "La philosophie du droit" de Hegel, 1844)

"Voici le fondement de la critique irréligieuse : c'est l'homme qui fait la religion, et non la religion qui fait l'homme."

(Karl Marx / 1818–1883 / avec Engels, Critique de "La philosophie du droit" de Hegel, 1844)

"Nier la religion, ce bonheur illusoire du peuple, c'est exiger son bonheur réel. Exiger qu'il abandonne toute illusion sur son état, c'est exiger qu'il renonce à un état qui a besoin d'illusions. La critique de la religion contient en germe la critique de la vallée de larmes dont la religion est l'auréole."

(Karl Marx / 1818–1883 / avec Engels, Critique de "La philosophie du droit" de Hegel, 1844)

"La critique de la religion détrompe l'homme, afin qu'il pense, qu'il agisse, qu'il forge sa réalité en homme détrompé et revenu à la raison, afin qu'il gravite autour de lui-même, c'est-à-dire autour de son véritable soleil. La religion n'est que le soleil illusoire, qui gravite autour de l'homme tant que l'homme ne gravite pas autour de lui-même."

(Karl Marx / 1818–1883 / avec Engels, Critique de "La philosophie du droit" de Hegel, 1844)

 

"Les philosophes n'ont fait qu'interpréter diversement le monde, il s'agit maintenant de le transformer."

(Karl Marx / 1818–1883 / Thèse sur Feuerbach)

 

"Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux."

(Karl Marx / 1818–1883 / L'idéologie allemande)

 

"Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !"

(Karl Marx / 1818–1883 / Manifeste du parti communiste)

 

"L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes."

(Karl Marx / 1818–1883 / Manifeste du parti communiste)

 

"La critique de la religion aboutit à cet enseignement que l'homme est l'être suprême pour l'homme, c'est-à-dire à l'impératif catégorique de renverser tous les rapports sociaux qui font de l'homme un être humilié, asservi, abandonné, méprisable..."

(Karl Marx / 1818–1883 / Introduction à la critique de la philosophie du droit de Hegel)

 

"Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience."

(Karl Marx / 1818–1883 / Œuvres économiques)

 

"Le domaine de la liberté commence là où s'arrête le travail déterminé par la nécessité."

(Karl Marx / 1818–1883)

 

"Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre."

(Karl Marx / 1818–1883)

 

"Les idées ne sont rien d'autre que les choses matérielles transposées et traduites dans la tête des hommes."

(Karl Marx / 1818–1883)

09:48 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Proverbes, citations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philosophie, marx, marxisme, socialisme, communisme |  Facebook |

13/04/2007

Notre société (1)

Première partie:

08:02 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : societe, manipulation, domination, liberalisation |  Facebook |

Notre société (2)

Deuxième partie: 

08:00 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : societe, domination, manipulation, liberalisation |  Facebook |

02/04/2007

La privatisation du bien commun

La privatisation des biens collectifs ... en images

 

 

Hommage à Ernesto "Che" Guevara

http://www.youtube.com/watch?v=O_QXOG1rDLs  ou

 

 

02:12 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : che, communisme, socialisme, revolution, justice |  Facebook |