20/06/2007

Des leçons à tirer de la défaite du PS lors des législatives de juin 2007

 Elections du 10 juin:


Echec du Parti Socialiste ou une juste conséquence de sa politique néo-libérale?


La progression du libéralisme dans notre pays aura des conséquences fâcheuses sur le système social. Certes, le Parti Socialiste ne s'est pas assez opposé à ce phénomène lorsqu'il était au pouvoir; et donc en vingt ans de participation du PS/SPa à notre gouvernance, nous pouvons malheureusement faire le constat d'une perte de nos acquis sociaux, alors que ce parti était censé les protéger, les maintenir et même les améliorer.


Sa tendance libérale privilégiant le patronat, l'échec cuisant essuyé par ce parti socio-démocrate lors du dernier scrutin en est la conséquence principale; les affaires de corruption carolorégiennes n'en sont qu'une raison secondaire; pour confirmation il suffit de voir les résultats en Flandres où le SPa a chuté considérablement alors qu'il n'y avait pas de scandale de ce côté-là de la frontière linguistique. Il faut se rendre à l'évidence, car de l'avis même des militants à la base du PS, celui-ci n'était plus un parti socialiste! Une cure d'opposition ne lui fera donc que le plus grand bien, surtout si la conséquence en est un changement de ligne politique orientée plus à gauche (on peut toujours rêver). Mais on ne change pas comme çà ce qui est installé depuis des décennies, voire depuis le début, il y aura toujours plusieurs mouvances dans ce parti et la tête dominante sera toujours à la botte du patronat!


D'anciens militants du PS ont décidé de claquer la porte à ce parti ambigü, sans ligne philosophique, pour rejoindre un mouvement plus "à gauche" et avec le recul, l'expérience de ce changement, la plupart d'entre-eux peuvent effectivement constater que les militants qui se trouvent à la base du PS et se disant "de gauche" n'ont pas leur place dans ce parti, car ils ne sauront jamais changer une ligne politique qui s'est installée depuis près de 120 ans!

Numériser0001

Parenthèse; à lire ABSOLUMENT:

"La vie en rose" de Serge Deruette et Kris Merckx; en vente aux éditions EPO pour seulement 2,5€, http://www.epo.be/editions/presentation_livre.php?isbn=97...

 

Pour conclure, le choix de nos idées nous appartient en propre, c'est sûr, mais la politique qui s'en rapproche le plus n'est pas forcément appliquée dans le parti où l'on se trouve; et donc, il est parfois bon de se remettre en question et de pouvoir faire le bon choix, même après les élections et s'intégrer dans un parti dont la philosophie se rapproche le plus à nos attentes.

12:26 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Elections | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections, socialisme, gauche, politique, philosophie |  Facebook |

11/06/2007

Au lendemain des élections fédérales...

Elections législatives fédérales en Belgique.

 

Merci à tous les électeurs qui nous ont témoigné leur confiance en votant pour les vrais partis de gauche (PCB, CAP et PTB+).

 

Malgré les résultats obtenus par les partis de la "vraie" gauche, nous ne devons être ni optimistes ni pessimistes ; mais réalistes. Et donc, non seulement le combat pour une politique plus juste, plus sociale, continue; mais doit être mené avec plus d'acharnement encore, afin que nos acquis sociaux soient conservés, pour notre bien-être et le respect de tous.

 

La société capitaliste montre ses limites, l'exploitation ne peut durer éternellement, et pour s'en sortir, ce doit être l'affaire de toutes et tous, car ensemble nous nous montrerons plus forts face aux quelques-uns qui nous exploitent sans scrupules, que ce soit le patronat, l'actionnariat ou (tous) les partis traditionnels qui sont sous leur coupe (MR, PS, CDH, ECOLO et FN).

 

Le libéralisme est une plaie, le libéralisme est l'égoïsme, le libéralisme doit être combattu et anéanti, si l'on veut un jour que le peuple puisse vivre de manière harmonieuse, dans une société équitable pour tous, en toute solidarité et respect mutuel!

 

Notre travail ne commence pas, il continue, mais pour une majorité de l'électorat, le réveil dans cette société pourrie et corrompue par le pouvoir de l'argent doit donner lieu à un travail continuel, le combat pour la conservation de notre vie sociale, espérons nous retrouver de plus en plus nombreux dans cette lutte, que nous mènerons ensemble, pour nous, pour nos enfants et petits-enfants, pour un monde meilleur; car c'est possible, il suffit de le vouloir!

10:43 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Elections | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : elections, politique, gouvernement, socialisme |  Facebook |

01/06/2007

"A GAUCHE TOUTES"

Une petite "mise au point".

 

Les élections du 10 juin approchent à grand-pas, et bien qu'étant inutile de dire ici qu’une politique "à gauche toutes" devrait être privilégiée par les électeurs désireux de sortir du marasme néolibéral, ou plutôt du "fouillis" politique dans lequel les partis socio-démocrates (les quatre partis principaux) se sont englué, tout en s'appropriant les deniers publics, provenant de la poche du contribuable, il est bon de pouvoir différencier les programmes de partis tels que ceux du PTB, CAP, ou PCB. Il est clair aussi qu'une gauche si disparate fait le bonheur des partis de la majorité,  pouvons-nous espérer qu'un jour les forces de ces petits partis "pour le peuple" puissent s'unir en effaçant leurs divergences (?) ; toujours est-il qu'en associant pas mes blogs à la propagande de l'un ou l'autre d'entre eux; j'oserai dire qu'il y a un parti qui possède un programme "sortant du lot" par son respect d'une majorité des attentes des gens et donc pour les gens d'abord, et non pour le profit.

 

Mais je répète ici que mes blogs n'y sont pas associés, dans le simple but de ne pas nuire en quoi que ce soit à quelque parti que ce soit.

 

Faites le bon choix: "A GAUCHE TOUTES!"

12:11 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Elections | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections, socialisme, gauche |  Facebook |