24/09/2009

La mondialisation de la pauvreté - 3 vidéos

 

(Notez bien: Ne lancez qu'une seule vidéo à la fois, ou mettez en pause celle que vous ne lisez pas, dans le cas contraire le son de chaque vidéo intérfèrerait l'une sur l'autre.)

Remarquez également, dans ces reportages, le profit engrangé par tous les intermédiaires dans la chaîne de production du café, donc jusqu'au consommateur, votre tasse à vous, engendre une pauvreté extrême des cultivateurs dans les pays d'origine. Le système capitaliste est à l'origine de ce phénomène, car l'économie dans laquelle nous vivons ne se soucie nullement de la détresse qu'elle peut provoquer, du moment que certains peuvent "s'en mettre plein les poches" (du fric bien sûr).

Chez nous, le problème du café fait étrangement penser à ce qui se passe chez les fermiers pour le lait. Multipliez ce phénomène par autant de matières premières existant dans le monde, par autant d'artisans et de travailleurs manipulant ces matières pour en arriver aux produits finis (méthodes de production), et vous aurez compris que tous, nous sommes pris dans un engrenage qui ne va que dans le sens de notre misère certaine. Vous y penserez lorsque vous verserez votre nuage de lait dans votre café. Et vous vous demanderez combien de gens s'appauvrissent, juste pour que votre café au lait enrichisse la minorité exploiteuse du système capitaliste!

 

 

09:45 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pauvrete, mondialisation, capitalisme, exploitation |  Facebook |

28/02/2007

Quelques chiffres à méditer.

Quelques chiffres à méditer...

 

Selon un rapport du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD):

 

*       Les 3 personnes les plus riches du monde sont aussi riches que les 48 pays les plus pauvres.

*       Les avoirs des 84 personnes les plus riches dépassent le produit intérieur brut de la Chine avec ses 1,2 milliards d'habitants.

*       Les 225 personnes les plus riches disposent d'une fortune équivalente au revenu annuel cumulé des 47% d'individus les plus pauvres de la planète, soit plus de 3 milliards de personnes.

 

Selon le même organe des Nations-Unies, il suffirait de moins de 4% de la richesse cumulée de ces 225 plus grosses fortunes mondiales (évaluées à plus de 1000 milliards de dollars) pour donner à toute la population du globe l'accès aux besoins de base et aux services élémentaires: santé, éducation, alimentation.

 

Rapport ONU - PNUD 1998 - disponible chez Economica, 49, rue Héricart, 75015 Paris

 

Autres chiffres:

 

*       122 entreprises sont à l'origine de 80% de toutes les émissions de dioxyde de carbone

*       Pour sa fabrication, un yacht de luxe nécessite 200.000 heures de travail, soit 96 années de travail d'une personne (8 heures par jour, 5 jours sur 7). Ainsi, avec ce qu'il gagne en quelques jours, un milliardaire peut s'approprier la vie entière d'un autre être humain.

*       Aux Etats-Unis, les 100 plus importants PDG gagnent chacun en moyenne 1000 fois plus que leurs salariés "ordinaires"

*       La fortune personnelle de Bill Gates (50 milliards de dollars) est égale à la fortune cumulée des 106 millions d'Américains les plus pauvres...

*       Le budget militaire américain de la seule année 2004 a été de 480 milliards de dollars, ce qui représente une dépense de 27.342 dollars par heure depuis la naissance du Christ.

*       En 2002, George W. Bush a décidé une hausse des dépenses militaires de 40 milliards de dollars.

 

Cette seule augmentation du budget militaire américain représente exactement la somme qui serait nécessaire pour résoudre définitivement le problème de la faim dans le monde (selon les estimations de l'ONU).

 

 

16/02/2007

L'horreur impériale

9782930402048

 

"Auteur et orateur progressiste américain de premier plan, Parenti est éclairant et pénétrant et il n'a jamais peur de la vérité" - James Petras, professeur à la SUNY (New York).

Michael Parenti, ici traduit pour la première fois, nous offre un véritable manuel pour comprendre et combattre l'impérialisme américain en dix leçons:
1. Comment se réalise le processus de domination politique et économique?
2. Pourquoi la pauvreté et le sous-développement sont-ils le produit de l'impérialisme?
3. Qui sont les vainqueurs et les perdants de la construction impérialiste?
4. Que paie la population américaine elle-même pour les coûts cachés de l'impérialisme?
5. Comment les dirigeants américains empêchent l'opinion publique de comprendre que leur politique sert à favoriser les nantis?
6. Comment on fabrique des justifications pour faire accepter les interventions militaires à l'étranger?
7. Quels sont les prétextes des interventions militaires?
8. Comment les intérêts de l'Etat sapent la véritable démocratie?
9. Comment la propagande de guerre et les discours "humanitaires" de l'empire aliènent autant la population mondiale que le peuple des Etats-Unis?
10. Comment sont discriminés les intellectuels progressistes dans les universités américaines?

 

Voir sur:  http://www.epo.be/editions/presentation_livre.php?isbn=97...

Colophon:

isbn: 9782930402048 · 2004 · pb (12,5 x 20 cm) - 256p.
Titre orig.: Against Empire - traduit de l'américain par Serge Deruette

Ce livre est aussi publié en néerlandais - au livre néerlandophone

12:38 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Economie-politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : imperialisme, socialisme, horreur, domination, mondialisation |  Facebook |

11/02/2007

La vérité sur ce qui se passe en Irak!

Le film « Rêves »  de Mohamed Al Daradji.

 

Samedi 10 février a eu lieu à Mons la diffusion « en première » du film « rêves » (Ahlaam), Le film de Mohamed Al Daradji est un des rares longs métrages à avoir été tourné au cœur de la Guerre en Irak. Après la libération du pays, de Saddam Hussein, le réalisateur retourne sur sa terre natale où il trouve un chaos déchirant et de nombreux patients psychiatriques à soigner.bush_down Réalisé dans des circonstances très dangereuses et menaçantes, Rêves retrace l'histoire d'une jeune femme, Ahlaam, qui, lors de l’explosion d’une bombe le jour de son mariage, se retrouve seule dans les rues, en proie aux multiples dangers.

 

La séance a été suivie d’un débat auquel a participé activement Mr Michel Collon (vous pouvez voir le lien vers son site dans la catégorie correspondante,  dans la colonne de gauche de ce TERREUSAblog).

 

Une fois encore, une importance toute particulière a été portée sur le fait des mensonges perpétrés non seulement par les médias Américains, mais également les Européens, qui ont une propension à s’aligner sur leurs cousins d’outre-Atlantique.

 

Il a été rapporté dans ce débat :

 

-          Le véritable but de cette guerre est une véritable invasion coloniale d’un pays possédant des richesses naturelles non négligeables, en l’occurrence le pétrole.

 

-          Les prétextes invoqués pour cette invasion, donc la possession par l’Irak d’armes de destruction massive et la libération d’un peuple oppressé par la dictature de Saddam Hussein n’ont été qu’un leurre, un mensonge destiné à nous ‘endormir’, nous faire accepter, ou plutôt nous imposer la mainmise des USA, non seulement sur ce pays, mais il est bien évident que les States veulent être les maîtres du monde !

 

-          Il n’y a aucune guerre civile, quoiqu’on essaie de nous le faire croire par les médias actuellement. Les musulmans à tendance chiites et ceux à tendance sunnites ne sont aucunement en conflit ; certaines familles sont par ailleurs issues de couples originaires de ces deux tendances ; vous pensez bien qu’ils ne vont pas s’autodétruire au sein même de leur propre famille !!

 

-          Les attentats perpétrés sont tout bonnement orchestrés (donc dirigés intentionnellement) à seule fin de meilleure domination du peuple Irakien par les Etats-Unis ; tout simplement en appliquant le précepte « diviser pour mieux régner », il suffit de comptabiliser le nombre de victimes chez les Irakiens, en comparaison avec celles des soldats envahisseurs.

 

-          Les soldats US s’enlisent dans cette guerre, tout comme ils l’ont fait au Vietnam, leur désir est de se retirer, mais non sans y pratiquer la politique de « la terre brûlée », c’est-à-dire que, lors de la guerre du Vietnam par exemple, les Américains se sont retirés en y créant de nouveaux conflits, de nouvelles divisions (Laos, Cambodge), rejoignant de nouveau l’application du précepte « diviser pour mieux régner », il est utile de savoir toutefois que le chaos engendré ne sera profitable par  après qu’à ces Américains, et dans une moindre importance leurs alliés.

 

-          Les Irakiens sont les plus grandes victimes de cette invasion, car s’il n’est pas faux que Saddam Hussein n’ait commis d’actes répréhensible envers une minorité de son peuple, ce n’est rien en comparaison de ce que vit la population Irakienne entière depuis 2003 (il suffit de voir les victimes journalières de ces soi-disant attentats, ce sont Mr et Mme tout le monde, des gens comme vous et moi); alors qu’à contrario, l’un des buts supposés de l’occupation Bushienne est d’instaurer la démocratie, un comble lorsqu’on constate la véritable boucherie dont il est l’instigateur. Mais là aussi, ce qu’il faut préciser, et dit lors du débat, G. W. Bush n’est pas le seul à qui il faut faire porter le chapeau, car il faut savoir que lui-même est dominé par les financiers, les pontes, les grands patrons, bref le « grand capital » Américain ; un peu comme la politique chez nous est dominée par cette même classe minoritaire patronale !

 

Enfin et pour conclure, il est des plus utiles de voir absolument ce film (Rêves –Ahlaam- de Mohamed Al Daradji) afin de se rendre compte du véritable but, de ce que l’on nous cache depuis toujours, de cette boucherie, de ces atrocités « à l’Américaine », et d’en parler le plus possible afin de rétablir cette vérité si bien cachée par nos médias occidentaux.

 

LADEMOCRACYARRIVEAFALLUJAH

 

15:01 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Médiamensonges | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : irak, democratie, usa, colonisation, mondialisation |  Facebook |

 Questions sur la domination mondiale par les USA!

CARTOONBushmaximoprofit

 

Questions cruciales et fondamentales:

- Va t'on encore (*) longtemps jouer le rôle de "corne d'abondance" pour les Etats unis?

- Les USA sont de véritables prédateurs pour le reste du monde, mais eux-mêmes sont menés, comme partout, par les grands patrons, les multinationales, "le grand capital". Karl Marx voit véritablement la classe destinée à renverser l'ordre des choses, la classe révolutionnaire, chez les ouvriers (ou plus précisément tous ceux qui ne font pas partie de la classe dominante); comment se fait-il que les Etats Unis eux-même ne font pas l'objet d'un soulèvement révolutionaire de SA classe ouvrière?

 

(*) Tous les pays du tiers-monde, les pays exploités, les pays faisant l'objet d'une guerre de "colonialisme" par les USA, les pays occidentaux voulant rivaliser avec les USA.

04:46 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usa, domination, mondialisation, socialisme |  Facebook |