31/10/2010

Stratégie de Lisbonne : attention, chute d’emplois !

(Extrait du site de Mochel Collon "INVESTIG'ACTION")
Henri Houben
28 octobre 2010

carhaixjpg-ccca0-9726a.jpgAprès Europe 2010, il y aura l’Europe 2020. C’est la preuve que la Commission sait compter. En revanche, tirer un bilan objectif lui semble une tâche autrement plus ardue. En effet, l’Europe 2020 a pour caractéristique de remplacer la stratégie ou le processus de Lisbonne qui affecte toute la politique socio-économique dans l’Union, à l’insu du grand public. Cette dernière a fixé les cibles d’un taux d’emploi de 70% et d’une part de R&D de 3% du PIB pour 2010. Sans y parvenir. Et que propose Europe 2020 ? La même chose. On ne change pas une politique qui échoue, telle est la devise de la Commission.

 

...Lire la suite de l'article....

06/10/2009

L'aisance et l'opulence des spéculateurs profiteurs capitalistes - Images d'une civilisation d'en haut.

Composition1

Composition2

Composition3

Composition4

Composition5

14:15 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : speculateurs, capitalisme, richesse, profit, luxe, opulence |  Facebook |

05/03/2008

L'impôt, les riches, et la fortune (2)

 

La propriété privée des moyens de production enrichit très bien la classe la plus aisée, au détriment de tous les autres, ...la suite en images ... 

 

04/01/2008

les pratiques douteuses du directeur général de l'IDEA.

De : Dr Jan Keijzer

Conseiller communal PTB+ à La Louvière


Communiqué de presse

Les pratiques douteuses du directeur général de l’Idea

Divers mandataires politiques liégeois ont été épinglés dans la presse, récemment, pour avoir cédé à leur propre SPRL leur siège d’administrateur dans certaines sociétés publiques. Ceci à des fins d’enrichissement personnel puisque leur rémunération est moins taxée en société qu’en personne physique. De plus, cela leur permet de contourner la règle qui limite le revenu total d’un mandataire public à une fois et demie le salaire d’un député.

Ce que la presse ne semble pas avoir dévoilé, c’est que cette pratique se rencontre également dans le Hainaut. Par exemple, en la personne de Jean-François Escarmelle, directeur général de l’intercommunale Idea. Ce proche d’Elio Di Rupo compte pas moins de 40 mandats (9 étant rémunérés), sans compter son emploi de chargé de cours à l’Université Mons-Hainaut. Parmi les mandats rémunérés, celui d’administrateur de la Socofe, un holding public qui fédère des intérêts communaux et intercommunaux wallons.

Les annexes du Moniteur (13-11-2007) ont publié cet extrait du procès-verbal du conseil d’administration de la Socofe tenu le 17 septembre 2007 : « Le conseil prend acte de la démission de leur mandat d’administrateur de Messieurs André Gilles au 01/06/2007 et Jean-François Escarmelle au 01/07/2007. Afin de pourvoir à leur remplacement, il désigne à titre provisoire la SPRL SGM représentée par Monsieur André Gilles et la SPRL Gestion-Innovation représentée par Monsieur Jean-François Escarmelle. » Ce P-V est signé par le président de la Socofe, Jean-Claude Marcourt, également ministre wallon de l’Economie.

La SPRL Gestion-Innovation a été constituée le 15 mai 2007 par Jean-François Escarmelle et ses deux fils. Elle a pour objet social, notamment, « la réalisation de prestation de gestion, d’administration, de management, pour compte de tiers. » Et aussi : « La gestion de son patrimoine mobilier et immobilier. » En clair, les rémunérations de la Socofe seront versées à cette SPRL à des conditions fiscales favorables et celle-ci pourra avec ces sommes acquérir des biens mobiliers et immobiliers et se transformer ainsi en société patrimoniale familiale (ce qui permettrait aussi, potentiellement, aux héritiers de Jean-François Escarmelle d’échapper aux droits de succession) .

Le PTB dénonce de telles pratiques. Le recours à l’ingénierie fiscale ne nous étonne plus trop lorsqu’il est le fait d’administrateurs de sociétés privées à la recherche du profit maximal. Il est, par contre, particulièrement choquant venant de mandataires qui gèrent les affaires publiques. Et a fortiori de socialistes qui prétendent défendre les intérêts du peuple.

Les mandataires du PTB vivent avec un salaire modeste et reversent intégralement leurs jetons de présence à leur parti. Moi-même, j’ai reversé l’intégralité des jetons de présence (plus de 900 euros jusqu’ à ce jour) perçus depuis mon élection au conseil communal de La Louvière. Nous pensons qu’on ne peut défendre réellement la population lorsque son revenu dépasse largement le revenu moyen.

18:55 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Economie-politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : profit, fiscalite, fraude, politique |  Facebook |

24/08/2007

Deux textes récents de Fidel Castro.

fidel
Fidel  Castro;

Réflexions sur de dures mais évidentes réalités;

Cliquez sur ces lignes pour accéder au texte complet.

Cuba, le 3 août 2007


Notre rôle est-il de produire de l'énergie bon marché pour les pays riches?

Cliquez sur ces lignes pour accéder au texte complet.

Cuba, le 14 mai 2007

19/08/2007

Hausse des prix pratiqués par Electrabel

 Il n’est jamais trop tard: à son tour, la CNE dénonce les tarifs d’ELECTRABEL ...  

La marchandisation, le libéralisme, la libre concurrence, l’économie de marché: les "bienfaits" du réformisme, de l’opportunisme, de l'intégration au capitalisme et à l’Euro-dictature des multinationales, à l’exploitation de l'homme par l’homme ..., y compris sur le plan syndical:

Roger Romain  

 

La CNE nous informe que : "La libéralisation du secteur du Gaz et de l'Electricité va apporter des baisses de prix pour les particuliers et les entreprises. "  Voilà le credo de la Commission européenne pour justifier la privatisation de ce secteur.  Aujourd'hui, nous savons qu'il n'en est rien. Au contraire, nous constatons les dégâts de 3 ans de libéralisation en Flandre:

   -+ augmentation des tarifs,

   -+ augmentation des prix du raccordement,

   -+ augmentation du nombre de compteurs limités (appelés compteurs à budget) ; ce qui prouve une précarisation accrue des ménages.

   Depuis le 1er janvier 2007, la Wallonie et Bruxelles sont à leur tour dans la tourmente libérale et Electrabel a décidé de frapper fort. Le gaz va augmenter de 13 à 20 % en septembre prochain pour les particuliers et l'électricité va aussi augmenter pour les entreprises.  Vous devez savoir qu'Electrabel appartient à la société multinationale Suez, que celle-ci veut, avec l'aide de la droite française, mettre la main sur GDF (Gaz de France) afin d'augmenter son pouvoir sur le secteur de l'énergie. Pour ce faire, Suez a besoin de beaucoup de moyens financiers et a fait acheter par sa filiale belge (Electrabel) son autre filiale belge (Tractebel) pour la somme de 20 milliards d'euros.  Electrabel qui réalise déjà de gros bénéfices n'a pas assez de" liquide" pour réaliser l'opération et doit donc emprunter une partie de l'investissement.

Electrabel a donc décidé de taxer le consommateur belge afin de financer les décisions hégémoniques de sa maison mère.  La CNE trouve cela révoltant et interpelle les décideurs politiques qui ont tant vanté les bienfaits de cette libéralisation. La CNE interpelle aussi les organismes de contrôle nationaux et régionaux du secteur, les associations de consommateurs, ainsi que les confédérations syndicales afin qu'ils organisent la résistance et la mobilisation pour le droit de se chauffer et de s'éclairer à des prix accessibles et raisonnables.  L'accès à l'énergie indispensable à une vie digne et décente doit devenir un droit garanti par les pouvoirs publics. 

00:36 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Economie-politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : exploitation, capitalisme, profit, escroquerie, liberalisme |  Facebook |

13/08/2007

Là où nous nous dirigeons!

……Vers la famine et la pauvreté?
Le peuple crevant de faim n’a plus les moyens de se payer à manger, ne sait plus se chauffer convenablement en hiver, ne sait plus se soigner correctement faute des coûts médicaux élevés et les plus démunis ne savent même plus se loger; une affabulation ….. ou bientôt la triste vérité ?

Les prix du pain, du lait, des pâtes, de la viande, du gaz, des produits pétroliers et bien d’autres encore sont en nette augmentation ces derniers temps, pourquoi ?
Notre société est basée sur une économie à politique dite "capitaliste", et donc très tributaire des marchés, tant nationaux qu'internationaux, ce qui fait qu'un déséquilibre provoqué de l'autre côté de la planète se répercutera immanquablement sur notre économie; c'est d'ailleurs dans cette optique que l'on a justifié les augmentations de produits pétroliers durant cet été par les départs en vacances massifs des Américains, entre-autre; mais aussi cette économie capitaliste dépend des capitaux investis en bourse et donc de leur fluctuation; car même ce que nous avons dans notre assiette tous le jours, quoique l'on dise ou que l'on en pense, dépend indirectement du bon vouloir des riches bourgeois investisseurs qui se "sucrent" sur notre dos!

Pour en savoir plus, cliquez ici!

05/08/2007

Question de moyens!

Le salaire de la misère et le salaire de la honte !

 

Il n’y a pas si longtemps encore, un copain, on va l’appeler Maheux (allusion au personnage, père d’une grande famille et mineur, dans le roman ‘Germinal’ d’Emile Zola), me faisait part de son désarroi face à son licenciement de chez X-Y, son salaire moyen de 1.350€ net/mois(*) lui permettait de vivre décemment car sa jeune épouse ajoutait ses 300€ et des poussières d’allocations de chômage, leurs deux jeunes bambins ne crevaient pas de faim (il y avait les alloc. Familiales aussi); mais restructuration oblige, la loi du marché, de l’offre et de la demande ; bon ben …faut faire avec, C4, puis les 800€(*) et quelques qu’il percevait alors au chômage suffisaient à peine pour vivre raisonnablement, mais la zizanie s’installa dans le couple qui finit par divorcer, la vente de la voiture ne suffisant plus à payer les pensions réclamées ni à rembourser les différents prêts en cours, n’ayant plus de famille, Maheux se retrouva à la rue, les petits boulots « en noir » ne suffisant pas à ses besoins, ceux de sa tendre divorcée et de ses petits, en ont fait …un clodo de plus (oh pardon ; on dit un S.D.F. actuellement, encore une hypocrisie de notre époque) ! Et pourtant ; ….

 

…. Pourtant nos patrons et directeurs d’entreprises Belges, privées ou publiques, se plaignent de ne pas gagner assez ; en cause, le salaire de leurs homologues voisins plus ou moins plus lointains percevant un salaire allant parfois jusqu’à 20 ou 30 fois (aux USA) l’équivalant au leur, les chiffres sont pourtant là (**):

 

Albert Frère (GBL) : ……………………………….. 2,032 millions €/an = +/- 170.000 €/mois

Jean-Paul Votron (Fortis) : ………………………. 2,735 millions €/an = +/- 227.800 €/mois

Pierre-Olivier Beckers (Delhaize) : ……………... 2,220 millions €/an = +/- 185.000 €/mois

Didier Bellens (Belgacom) : ……………………..  2,195 millions €/an = +/- 183.000 €/mois

Roch Doliveux (UCB) : …………………………..... 1,846 millions €/an = +/- 154.000 €/mois

Axel Miller (Dexia) : ……………………………..... 1,500 millions €/an = +/- 125.000 €/mois

Johnny Thys (Poste) : ……………………………… 820.000 €/an = +/- 68.350 €/mois (base)

M. Descheemaecker (SNCB) : …………………… 210.000 €/an = +/-  17.500 €/mois (base)

Paul Buysse (Beckaert) : …………………………... 208.800€/an = +/- 17.400 €/mois (base)

(Sources : Trends-tendances, RTBF, DH)

 

Après tout il est bien vrai qu’aux USA, ….. :

 

Howard Solomon (Forest labs) : …………… 43 millions €/an = +/- 3,580 millions €/mois

W. W. McGuire (United health grp) : ……… 46 millions €/an = +/- 3,808 millions €/mois

R. D. Fuld (Lehman Br. Holdings) : ………. 57,8 millions €/an = +/- 4,817 millions €/mois

Richard D. Fairbank (capital financ.) : ……… 69 millions €/an = +/- 5,75 millions €/mois

Lawrence J. Ellison (Oracle) : …………... 133,7 millions €/an = +/- 11,142 millions €/mois

(Sources : Trends-tendances)

 

Pôôôvre Maheux, si tu savais ! Zola peut bien se retourner dans sa tombe, son « Germinal » pourrait être réécrit ! Même les misérables de Victor Hugo peuvent revendiquer leur place dans notre société !

On pourrait s’exclamer aussi du fait, dans ces lignes et les autres textes, même ceux de mes camarades sur leurs sites ou leurs blogs, ne font que relater, constater, sans toutefois apporter de solutions concrètes au problème ; pourtant il n’existe pas 36 moyens pour régler cela. Il existe bien des scandales de-ci-delà un peu partout dans le monde, dévoilant ces salaires mirobolants, la fausse-solution des différents gouvernements à la solde de ces pontes sera de leur faire cacher un peu mieux leurs revenus aux yeux de tous sans pour autant en diminuer le contenu ; et pourtant, les plus nantis s’accaparant de plus en plus les richesses, les moyens de production, creusant encore plus le fossé séparant la classe dominante patronale et celle du dominé dont le pouvoir d’achat diminue toujours ; l’équilibre de ces mêmes richesses, le partage des biens, la mise à niveau de notre société est plus que nécessaire, le communisme, le socialisme Marxiste-léniniste EST la solution !!

 

(*) Revenu tout relatif, puisque la qualité de vie se juge non pas sur ce que l’on perçoit, mais plutôt sur le pouvoir d’achat, qui lui, est très très bas pour un salaire pareil, et qui diminue d’années en années pour cette catégorie ; contrairement à celui des plus gros salaires, qui lui, augmente sans cesse de manière exponentielle! Un salaire doit être en effet amputé des taxes, prêts divers, charge nécessaires pour vivre, etc.… ; il reste des clopinettes (quand il en reste !).

 

(**) Revenus moyens cités sans tenir compte des « à-côtés », le total étant constitué de :

-          Rémunération fixe (compris dans les chiffres cités) ;

-          Salaire variable (estimation comprise dans les chiffres cités) ;

-          Stock-options (non-compris dans les chiffres cités, pour certains)

-          Parachutes dorés (non-compris dans les chiffres cités, consistant en des primes de départs, etc.., équivalent généralement à plusieurs années de traitement)

-          Avantages en nature (voitures, cartes de crédit, bonus divers, etc…)

 

Alex

09/03/2007

 Les riches toujours plus riches, et les autres .....tant pis pour nous (?)

"En milliards de dollars ..."

vendredi 09 mars 2007

 

Quelques unes des 100 plus grosses fortunes du monde selon "Forbes"

 

Voici la liste des 100 personnes les plus riches du monde, selon les estimations du magazine "Forbes". La liste comprend le classement, le nom, le pays (ou l'Etat pour les Américains), l'âge, la fortune (milliards de dollars) et la source de cette dernière de chacune des personnalités.

Selon "Forbes", les recherches qui ont précédé la publication de la liste ont débuté au début de l'année 2006 et se sont terminées le 9 février dernier.

 

1. Bill Gates, Washington                    51,     $56     milliards Microsoft

2. Warren Buffett, Nebraska                76,     $52,    BerkshHathaway

3. Carlos Slim Helu, Mexique,                 67,     $49,  télécommunications

4. Ingvar Kamprad et famille, Suède,       80,     $33,    Ikea

5. Lakshmi Mittal, Inde,                        56,     $32,    acier

6. Sheldon Adelson, Nevada                73,     $26.5, casinos, hotels

7. Bernard Arnault, France                  58,     $26,    LVMH

8. Amancio Ortega, Espagne,                71,     $24,    Zara

9. Li Ka-shing, Hong Kong,                    78,     $23,    divers

10. David Thomson et famille, Canada     49,     $22,    héritage

11. Lawrence Ellison, California            62,     $21.5, Oracle

12. Liliane Bettencourt, France,             84,     $20.7, L'Oréal

13. Prince Alwaleed Bin Talal Alsaud, Arabie Saoudite,

                                                       50,     $20.3, investissements

14. Mukesh Ambani, Inde,                     49,     $20.1, industrie pétrochim.

15. Karl Albrecht, Allemagne,                 87,     $20,    Aldi

16. Roman Abramovich, Russie,              40,     $18.7, pétrole

17. Stefan Persson, Suède,                   59,     $18.4, Hennes & Mauritz

18. Anil Ambani, Inde,                          47,     $18.2, divers

19. Paul Allen, Washington,                   54,     $18, Microsoft, invests

20. Theo Albrecht, Allemagne,               84,     $17.5, Aldi, Trader Joe's

21. Azim Premji, Inde,                          61,     $17.1, informatique

22. Lee Shau Kee, Hong Kong,               79,     $17, immobilier

23. Jim Walton, USA                          59,     $16.8, Wal-Mart

24. Christy Walton et famille, USA,          52,    $16.7, Wal-Mart héritage

24. S. Robson Walton, USA                 63,     $16.7, Wal-Mart

26. Sergey Brin, USA                         33,     $16.6, Google

26. Larry Page, USA                          34,     $16.6, Google

26. Alice Walton, USA                        57,     $16.6, Wal-Mart

29. Helen Walton, USA                       87,     $16.4, Wal-Mart

30. Michael Dell, USA                         42,     $15.8, Dell

---

34. François Pinault, France,                 70,     $14.5, vente au détail

35. Suleiman Kerimov, Russie,                41,     $14.4, actions

36. Vladimir Lisin, Russie,                      50,     $14.3, acier

...

51. Silvio Berlusconi et famille, Italie,      70,     $11.8, médias

...

62. Serge Dassault et famille, France,     81,     $10, aviation

...

62. Alain and Gerard Wertheimer, France, âges inconnus,

                                                                $10, Chanel

...

73. Rupert Murdoch, USA,                    76,     $9, News Corp.

...

80. George Soros, USA,                        76,     $8.5, fonds spéculatifs

...

93. Galen Weston et famille, Canada,      66,     $7.9, vente au détail

...

100. Donald Newhouse, USA,                 77,     $7.3, édition

100. Samuel Newhouse Jr., USA,            79,     $7.3, édition

 

Même si l’ordre de grandeur et le classement Cette liste sont réels et actuels ; les sommes citées ne sont jamais exactes au moment de leur parution puisqu’elles augmentent sans cesse. Un peu comme si vous demandiez l’heure à quelqu’un avec une précision à la seconde près, le temps courant indéfiniment, l’heure n’est jamais exacte au moment où elle est dite, puisque le temps ne s’arrête pas, ….. Tout comme la fortune de ces personnes qui augmente sans cesse. Appliquant l’adage : « Les riches encore plus riches, tous les autres toujours plus pauvres ».

Rêvez d’un monde meilleur, plus équitable

…..ou continuez votre cauchemar !

 

16:23 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : profit, exploitation, capitalistes, fortune, argent, riches, bourgeois |  Facebook |