11/02/2010

Immensément riche, il décide de se séparer de sa fortune... pour le bonheur !

Mr Rabeder, 47 ans, un businessman Anglais, a pris une grande décision.

(Origine de l'article: "Yahoo.news")

Il a en effet décidé de se séparer du fruit de ses dures années de labeur, à savoir... sa fortune !

Ainsi, il a mis en vente sa luxueuse villa (avec lac et vue imprenable sur les Alpes) pour 1,6 millions d'euros, ainsi que : sa résidence de 17 hectares en Provence, estimée à 700 000 euros, ses 6 avions planeurs à 400 000 euros et son Audi A8, cotée à l'argus 50 000 euros.

Ces signes extérieurs de richesse, Mr Rabeder n'en veut plus. "Mon idée principale est de ne plus rien laisser derrière moi. Je me suis rendu compte qu'au final l'argent était contre-productif. Et que pire que tout, il ne m'apportait pas du tout le bonheur... au contraire même" a-t-il déclaré au Daily Telegraph.

Il prévoit même de retourner vivre très modestement, dans un petit studio. L'intégralité de l'argent récolté sera reversée à des associations caritatives, en Amérique Latine.

"Pendant très longtemps, j'ai cru que l'argent ne pouvait apporter que du bonheur. Je viens d'une famille très très pauvre où la valeur 'travail' était très importante (...) Mais récemment, j'ai testé un truc fou : dépenser tout ce que je pouvais dépenser pendant trois semaines, dans des voyages à travers le monde. C'est horrible ! Toutes les personnes que j'ai fréquentées n'ont jamais été 'vraies' avec moi. J'avais l'impression que nous étions tous, entre privilégiés, des 'acteurs'. Que rien n'était vrai. Il n'y avait aucune connexion."

Depuis qu'il a pris cette décision, Mr Rabeder se sent aujourd'hui "plus libre".

11:41 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Morale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : luxe, richesse, argent |  Facebook |

06/10/2009

L'aisance et l'opulence des spéculateurs profiteurs capitalistes - Images d'une civilisation d'en haut.

Composition1

Composition2

Composition3

Composition4

Composition5

14:15 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : speculateurs, capitalisme, richesse, profit, luxe, opulence |  Facebook |

28/02/2007

Quelques chiffres à méditer.

Quelques chiffres à méditer...

 

Selon un rapport du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD):

 

*       Les 3 personnes les plus riches du monde sont aussi riches que les 48 pays les plus pauvres.

*       Les avoirs des 84 personnes les plus riches dépassent le produit intérieur brut de la Chine avec ses 1,2 milliards d'habitants.

*       Les 225 personnes les plus riches disposent d'une fortune équivalente au revenu annuel cumulé des 47% d'individus les plus pauvres de la planète, soit plus de 3 milliards de personnes.

 

Selon le même organe des Nations-Unies, il suffirait de moins de 4% de la richesse cumulée de ces 225 plus grosses fortunes mondiales (évaluées à plus de 1000 milliards de dollars) pour donner à toute la population du globe l'accès aux besoins de base et aux services élémentaires: santé, éducation, alimentation.

 

Rapport ONU - PNUD 1998 - disponible chez Economica, 49, rue Héricart, 75015 Paris

 

Autres chiffres:

 

*       122 entreprises sont à l'origine de 80% de toutes les émissions de dioxyde de carbone

*       Pour sa fabrication, un yacht de luxe nécessite 200.000 heures de travail, soit 96 années de travail d'une personne (8 heures par jour, 5 jours sur 7). Ainsi, avec ce qu'il gagne en quelques jours, un milliardaire peut s'approprier la vie entière d'un autre être humain.

*       Aux Etats-Unis, les 100 plus importants PDG gagnent chacun en moyenne 1000 fois plus que leurs salariés "ordinaires"

*       La fortune personnelle de Bill Gates (50 milliards de dollars) est égale à la fortune cumulée des 106 millions d'Américains les plus pauvres...

*       Le budget militaire américain de la seule année 2004 a été de 480 milliards de dollars, ce qui représente une dépense de 27.342 dollars par heure depuis la naissance du Christ.

*       En 2002, George W. Bush a décidé une hausse des dépenses militaires de 40 milliards de dollars.

 

Cette seule augmentation du budget militaire américain représente exactement la somme qui serait nécessaire pour résoudre définitivement le problème de la faim dans le monde (selon les estimations de l'ONU).