12/01/2008

 

Note Verhofstadt: no future pour la Sécu et la Belgique

Pour le PTB, la note Verhofstadt n’est pas la solution pour la réforme de l’Etat. Avec un agenda néo-libéral, cette vision pousse dans le sens de la scission de la Sécu. Des raisons pour une autre réforme de l’Etat, démocratique et solidaire, existent pourtant.

URL de l'article entier:

Cliquez sur ce lien 

20:44 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Economie-politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : secu, exploitation, neo-liberal, verhofstadt, reynders, reforme, etat |  Facebook |

15/10/2007

France - Le gouvernement Sarkozy/Fillon veut pénaliser les malades!

 

Manif Paris sécu 13-10-2007 032
 
Manif Paris sécu 13-10-2007 021

 

Paris, manifestation du 13 octobre.

Le gouvernement Français détricote la sécurité sociale.

Sous prétexte de déficit, c'est tout le système de la solidarité sociale qui est menacé en France; un "son de cloche" qui ne nous est pas tout à fait inconnu!

En ce samedi après-midi de mi-octobre, sous un ciel clément, la capitale Française a littéralement été envahie par une nuée de manifestants. Ces milliers de gens, pour la plupart au désespoir d'une perte sérieuse de leurs acquis, sont venus des quatre coins du pays protester contre les atteintes du gouvernement Sarkozy/Fillon à l'encontre de la sécurité sociale. Plusieurs associations (INDECOSA-CGT1; la FNATH2 et l'ENDEVA2 entre-autres) ont participé à cette journée particulière, motivées notamment par la volonté du gouvernement d'imposer les "franchises médicales" qui pénaliseront les patients par une participation beaucoup plus importante aux frais médicaux non remboursés.

Chaque année, ce n'est pas moins de 13% de la population Française qui,  pour des raisons financières, n'a d'autre choix que renoncer à leurs soins médicaux! Les soins reportés ou auxquels on renonce sont peu ou pas couverts par l'assurance-maladie. Il s'agit pour majorité de soins dentaires et ophtalmologiques (18%) et les consultations en médecine spécialisée (8%).

"Avec ce gouvernement, nous vivons une régression sans précédent. Cette politique antisociale engendrera un système à "deux vitesses": les plus démunis ne pourront plus se soigner correctement. C'est une sérieuse diminution de la solidarité au niveau de la sécu. Pour toutes les professions, la pénibilité de certains travaux, notamment avec environnement d'amiante n'est toujours pas reconnue, forçant les victimes à introduire des procédures de recours en justice. En outre, un appel à la grève générale est lancé pour le 18 octobre prochain, elle cible plus particulièrement les atteintes aux régimes spéciaux de pensions des travailleurs des services public" nous raconte Patrick Delfosse, secrétaire régional CGT cheminots du Nord/Pas-de-Calais.

Un "remède de cheval" !

Chez nos voisins Français donc, le déficit annoncé de la sécurité sociale cette année équivaut à ce qu'atteindra l'ensemble des exonérations patronales l'an prochain, c'est à dire la bagatelle de 32 milliards d'euros! Ajouté à cela le fait que 100.000 chômeurs mis au travail apporterait 1,3 milliards d'euros dans les caisses de la sécu. La solution est limpide, donnez du travail aux chômeurs et taxez plus les patrons!

Alex Pozetti

(1)     – Section de la CGT pour la protection des consommateurs salariés.

(2)     – Associations contre les conséquences des méfaits de l'asbeste sur les travailleurs.

 

 

Manif Paris sécu 13-10-2007 041

Manif Paris sécu 13-10-2007 070
 
Manif Paris sécu 13-10-2007 053
 
Manif Paris sécu 13-10-2007 016

17:57 Écrit par Socialisme-Solidarit dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : secu, sarko, social, france, manif, amiante |  Facebook |